Article
Irène Mykhailova · Juin 2, 2022 1m de lecture

Comment SELECT ... FOR UPDATE peut être utilisé

Étant donné que SELECT ... FOR UPDATE est implémenté dans de nombreux RDBMS en tant que méthode d'acquisition de lock de ligne explicite, vous utilisez probablement cette fonctionnalité dans de nombreux cas.

Cette syntaxe n'entraîne pas d'erreur dans les produits InterSystems, mais elle n'acquiert pas les locks de ligne attendus.

Cet article vous montrera comment obtenir la même fonctionnalité.

DECLARE CURSOR C1 IS
SELECT Name FROM Person WHERE Name LIKE 'A%' FOR UPDATE
OPEN C1
LOOP FETCH C1 INTO name 
...afficher le nom...
...sortir de loop lorsque vous avez terminé...
END LOOP
CLOSE C1

 

L'instruction SQL ci-dessus peut être remplacée par l'instruction SQL suivante.

 &SQL(START TRANSACTION ISOLATION LEVEL READ COMMITTED)
 &SQL(UPDATE Person SET ID=ID Where Name like 'A%')
 &SQL(DECLARE C1 CURSOR FOR SELECT ID,Name into :id,:name FROM Person Where Name like 'A%')
 &SQL(OPEN C1)
 &SQL(FETCH C1)
 While (SQLCODE = 0) {
   Write id, ":  ", name,!  &SQL(FETCH C1)
 }
 &SQL(CLOSE C1)&SQL(COMMIT) 

 

Remarque : &SQL() est appelé Embedded SQL et est une méthode de description qui peut être utilisée lorsque vous souhaitez incorporer des instructions SQL dans la logique côté serveur. Veuillez vous référer au document pour plus de détails.

1
0 21
Discussion (0)1
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour continuer